Rechercher
  • Valorisons Wimereux

Valorisons Wimereux à Mers-les-Bains

Dernière mise à jour : 21 mai 2020

Une partie du bureau s'est rendue lundi 12 Août à Mers-les-Bains. La station se situe à environ 1h30 de Wimereux, à la limite entre les Hauts de France et la Normandie. C’est l’une des trois villes soeurs avec Le Tréport, et la ville d'Eu, et elle a de nombreux points communs avec Wimereux.



Nous y avons rencontré le bureau de l’association de protection du Patrimoine :

L'APRIM (Association des propriétaires, résidents, et intéressés par Mers les Bains).

Cette association a été créée en 1886 et fêtera cette année ses 133 ans.

Après la phase de départ et la création de la commune, l’APRIM s'est adaptée aux époques, aux guerres, et aux municipalités successives. L'après guerre fut parfois douloureux, et il y eut des confrontations avec la municipalité communiste de l'époque, pas toujours soucieuse ou consciente du patrimoine architectural et du cadre de vie. Mais les temps changent et aujourd’hui il existe une belle harmonie entre l’association et la commune. L’un des adjoints en charge du patrimoine et de l’animation est d’ailleurs membre du bureau de l’APRIM, ce qui facilite grandement la coopération, au grand bénéfice de toute la ville.


Nous avons pu bénéficier de l'expérience de l'APRIM, tant au niveau des relations avec la mairie, que de l'animation et de l'organisation. Nous avons enfin évoqué des projets communs et en particulier la possibilité de partager des connaissances, des conférences, ou l’idée de travailler conjointement à la reconnaissance officielle de l’architecture balnéaire, en coopération avec d’autres villes Européennes. A suivre…


Comptant plus de 400 édifices d'intérêt, Mers-les-Bains à su préserver les éléments décoratifs et les appendices qui font tout l'intérêt et l'identité de l'architecture balnéaire. Bow-windows, céramique en façade ou sur les cartouches de villas, mosaïques, menuiseries zoomorphes, tourelles, modénatures...



Parmi leurs hauts faits, l’obtention des réseaux d'assainissement au début du siècle précédent, l'inscription de la commune parmi les site remarquables de France, et plus récemment la réouverture de la ligne de train Abbeville/Mers-les-Bains fermée par la SNCF depuis plus d’un an.


Bien que Mers ne compte que 2 800 habitants, l'association en partenariat avec la mairie a obtenu le financement par la région des illuminations des villas, la création d'une très belle signalétique didactique sur l'histoire de la ville et de son "quartier protégé", la mise en place de sacs pour les déjections canines, et nous avons pu admirer les constructions en cours, le soucis du détail et la grande qualité de réalisation, en harmonie avec le patrimoine existant.



A cet effet, l'APRIM a créé un prix qui récompense la plus belle rénovation de l'année.


Nous avons aussi partagé nos projets et nos difficultés, et cela nous a aussi permis de mieux voir les forces et les spécificités de Wimereux. En particulier la vie commerçante et la qualité des boutiques de Wimereux, dont Mers ne bénéficie pas autant. Une solution s'annonce à Mers grâce à un nouveau restaurant éphémère monté sur la plage à chaque début de saison et démonté à la fin de l'été. Nous y avons déjeuné avec l'équipe de l'Aprim.



C’était donc une journée de partage, riche d’enseignements et fort sympathique. L’équipe de Mers viendra à Wimereux en mai prochain, et d’ici là, nous resterons bien sûr en contact.

275 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout