Rechercher
  • Valorisons Wimereux

La forêt des enfants en danger, suite…



Suite à notre article du 30 mai qui alertait sur le défrichement de la forêt des enfants, un premier courrier a été adressé le 17 juin 2019 à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer à Arras (PJ).


En effet ce défrichement correspondait au permis de construire délivré dans le cadre d’une Opération d’Aménagement prévue dans le nouveau PLUI de 2017. Selon le descriptif il devait se situer en « limite » de la zone naturelle de la Forêt des Enfants, c’est-à-dire, hors de la zone naturelle.


Nos recherches sur l’ancien PLU et le dossier de la ZAC des Quartiers Nord nous ont permis de situer le futur lotissement Berlioz dans le secteur Est de la forêt des enfants.(PJ) et donc dans la zone naturelle.


L’étude d’impact jointe au dossier de la ZAC précise pourtant que ce secteur est « d’une richesse écologique dont la vocation d’espace vert ne devrait pas être modifiée »…

La confirmation nous est apportée lors de l’enquête publique récente (2019) sur le Site Patrimonial Remarquable de Wimereux où le diagnostic p 78 précise le périmètre de la Forêt des Enfants en espace vert situé en dehors de l’enveloppe urbaine.


Le futur lotissement Berlioz y est bien situé dans l’espace vert !!!


Malgré ces informations transmises à la DDTM, la réponse qui nous est parvenue le 22 juillet 2019 (PJ) sous la délégation du Préfet du Pas de Calais « ne permet pas de conclure à l’illégalité du permis de construire ». En effet les textes du code forestier : articles L.141-1 et L.142-1 n’obligent pas à demander une autorisation de défrichement pour des jeunes bois de moins de 30 ans… y compris pour des plantations réalisées dans le cadre d’une opération Chico Mendès *


Nous avons poursuivi nos investigations qui ont permis de retrouver les articles des bulletins municipaux de 1991 et 1992 (PJ). Il est précisé que la municipalité a la volonté de créer un « poumon vert » pour les « générations futures » et d’offrir un cadre de vie agréable. « Une fois plantée elle devra vivre, être entretenue, respectée… ». L’opération Chico-Mendes a été réalisée avec les associations locales, la fédération Nord Nature (Chico Mendes) , l’Education Nationale, les services de l’Etat chargés de l’Environnement (ex DIREN) et l’Espace Naturel Régional en liaison avec les écoles du Baston…. En 3 ans, l’article du bulletin municipal de mai 1992 nous informe que plus de 15 000 arbres ont été plantés à Wimereux sur les 8 ha de la Forêt des Enfants.


Correspondance DDTM : cliquer sur la flèche à droite pour voir la suite...


Valorisons Wimereux a envoyé un second courrier le 4 septembre à monsieur le Préfet du Pas de Calais reprenant les arguments ci-dessus (PJ) Il y est demandé :

  • replanter en surface l'équivalent d' 1,2 ha sur terrain communal

  • rétablir au PLUI en zone naturelle la moitié de la zone d’urbanisation future (1 Auh-II) qui n'a pas subi de défrichement et assurer l'inscription au PLUI en bois classé de l'ensemble de la forêt des enfants , l'étude d'impact de 1999 mentionnant le grand intérêt écologique de la zone

  • intégrer le périmètre de la forêt des enfants dans les espaces verts protégés du futur SPR de Wimereux

  • faire poser aux entrées de la forêt des enfants des panneaux explicatifs sur la création de la forêt...

Nous attendons la réponse de la préfecture et vous tiendrons, bien sûr, au courant.




* Chico Mendes : Brésilien, né dans une famille de seringneros (ouvrier exploitant le latex naturel), a mené très jeune une lutte locale, sociale et environnementale pour s’opposer à la déforestation : « Au début je pensais que je me battais pour sauver les hévéas, puis j’ai pensé que je me battais pour sauver la forêt Amazonienne, maintenant je sais que je me bat pour l’humanité ». Chico Mendes a été assassiné à l’age de 44 ans en 1988 chez lui à Xapuri devant sa famille par des tueurs à gages payés par un riche propriétaire terrien éleveur de bétail. Le meurtre de Chico-Mendes a ému le monde entier et depuis 1990 avec l’appui de l’association Nord Nature Chico-Mendes une quarantaine de terrains a été réhabilité sur la Région Nord - Pas de Calais et une centaine d’écoles ont participé aux opérations.

507 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout